La Brenne s’éveille et m’émerveille

La Brenne s’éveille et m’émerveille

2 mars 2019 4 Par Jean Paul LAFON

Début de la troisième décade de février 2019, un puissant anti-cyclone recouvre la France. Je suis relativement tôt sur place pour assister à ce nouveau jour qui va se lever sur cette Brenne toujours aussi envoutante. Le ciel est clair et laisse espérer un beau spectacle au pays de mille étang.

Malheureusement tout ne va pas se passer exactement comme espéré. En effet d’un seul coup, à l’inversion des températures, un épais brouillard va se former et tout obscurcir. Qu’à cela ne tienne, Dame Nature va nous offrir un fabuleux moment. Peu à peu le soleil va percer le paysage de ses rayons avec des teintes de rouge.

Tout est calme, seuls quelques cris de mouettes, un angélus viennent ponctuer le silence. Puis dans le fond à droite, dans le brouillard, d’un seul coup d’un seul, les grues vont se mettre à craqueter.

Tel un morceau de fer que l’on chauffe les teintes du soleil vont passer du rouge à l’orange.

C’est ce moment là que les grues cendrées vont choisir pour sortir du brouillard. Elles se dirigent vers le soleil, vont-elles passer devant ? Hélas non, car une détonation leur fera faire demi tour et disparaitre dans le lointain.

Les teintes sont chaudes au possible, tout est de couleur or. C’est ce moment là que vont choisir 3 cygnes pour se poser sur l’étang.

Les lumières durcissent, un cygne immature va s’envoler, un message pour nous dire que le spectacle se termine.

Habitué des levers de soleil sur cet étang, c’est avec quelques copains, (les vrais, ceux qui partagent et qui comme Dame Nature ne trichent pas) que j’ai vécu un instant magique offert par la Brenne. Fabuleuse Brenne ou aucun lever de soleil n’est identique à un autre.

Il est temps de partager un café dans cet affût avant de changer de spot. 🙂